Exposé technique du lundi 7 février : Édith Rémy

Artiste-peintre – Acrylique – www.edithremy.com

Sa peinture pose un regard intimiste sur les scènes de la vie quotidienne. Faisant appel à l’expression plutôt qu’à la réalité, elle invente les couleurs des lieux et utilise une perspective aérienne plutôt que linéaire. Empruntées au maniérisme, les formes humaines y prennent parfois des dimensions exagérées ou difformes, imposant ainsi leurs présences à l’œuvre.

L’archéologie, les anciennes civilisations ou la préhistoire sont des champs de connaissance qui nourrissent sa démarche. Elle illustre abondamment ses œuvres par leurs symboles, leurs signes ou leurs écritures. Ses thèmes trouvent leur source dans la nature, les différentes cultures. Elle est attirée par le mystère, l’inconnu, l’être humain et son environnement. Elle explore l’essence des êtres et des choses. Elle crée des atmosphères de couleur chaude, laissant des espaces indéfinis et suggestifs.

Quinze années d’aquarelle avec des peintres professionnels, des recherches, des voyages influencent aujourd’hui, son travail à l’acrylique. De nombreux ateliers d’exploration l’ont amené à l’utilisation de l’acrylique liquide. Plusieurs couches de pigment appliqué en lavis superposés, lui permettent de créer une œuvre vibrante en profondeur et en transparence.

On retrouve ses œuvres dans plusieurs galeries du Québec.

Exposé technique – Lundi le 7 février 2011

Au cours de la présentation, il sera question de composition, de structure et de mise en place du sujet par rapport à la grandeur de la toile. Comment bâtir une œuvre qui interpelle et qui fait appel à l’intelligence du spectateur. Autant de questions auxquelles l’Artiste tentera de répondre lors de la démonstration.

Édith Rémy travaillera sur toile directement avec de la peinture acrylique fluide, un peu à la façon aquarelle, avec beaucoup d’eau et de transparence, en couches superposées.

Au cours du processus, il y aura intégration de papier japonais, de crayons feutres, de crayons Stabilo,  etc.… pour accentuer la texture et créer des liens entre les plans, le sujet et la couleur.

Créer une œuvre se fait parfois spontanément, mais une planification antérieure est souvent gage de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Abonnez-vous aux nouvelles de l'AAPARS et ne manquez aucun de nos articles ou de nos annonces d'exposition et autres activités !

Retour haut de page